Les Bénéfices de la Rédemption

 

 

Écrit par Rénald Leroux Jr.

 

 

 

Info page

 

© 'Les bénéfices de la Rédemption' (2011). Écrit par Rénald Leroux Jr.

Tous droits réservés dans tous pays.

Vous pouvez utiliser ce texte comme outil d'enseignement, le photocopier et le distribuer. Vous ne pouvez pas changer le texte ni demandé de l'argent pour le vendre. Pour toutes questions informez-vous à: zeloo.org

Les versets utilisés dans ce cours parviennent de la Bible Louis Segond 1910.

TABLE DES MATIÈRES
 
Bibliographie
‘Les bénéfices de la Rédemption’

 

Armenian Theology: Roger E. Olson (IVP – Academic)

 

Basic Theology: Charles C. Ryrie (Victor Books, USA)

Christian Theology: E.H. Bancroft (Johnson City Pub. Co., USA)

Doctrinal and Practical Divinity: John Gill (Baptist Standard Bearer, USA)

Doctrines of Election and Justification: A.W. Pink (Baker Book House, USA)

Esquisse de Théologie Biblique: H.C. Thiessen (Ed. Béthel, Canada)

Illustrated Bible Dictionary: H. Lockyer &al (Thomas Nelson Pub., USA)

Neilson’s Illustrated Bible dictionary: (Thomas Neilson Pub.)

Précis de Doctrine Chrétienne: J.M. Nicole (Ed. Inst. Biblique, France)

Systematic Theology: L. Berkhof (Eerdsman Pub. Co., USA)

Theology of the New Testament: G.E. Ladd (Lutterworth Press, U.K.)

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

01 – Introduction

 

Qu’est-ce qui nous vient à l’esprit quand comme Chrétien nous entendons le mot ‘Rédemption’?

 

Pour la vaste majorité d’entre-nous la rédemption signifie le pardon des péchés.

 

Et quand l’on demande d’aller plus loin que le pardon des péchés ce n’est pas tout le monde qui peut en dire beaucoup plus.

 

Souvent le Christianisme moderne est dilué à ‘Jésus m’aime – il m’a sauvé’.

 

Comme introduction sur le sujet des bénéfices de la Rédemption, j’aimerai que l’on s’attarde sur ce que le mot RÉDEMPTION signifie dans l’Ancien Testament ainsi que le Nouveau Testament.

 

Quand la Bible (soit le N-T ou l’A-T) parle de la Rédemption cela signifie en générale  une délivrance par paiement d’un prix!

 

Dans l’Ancien Testament le mot Rédemption fait référence au rachat par un proche-parent.

 

Un proche parent pouvait acheter vos dettes et devenait propriétaire de ce qui avait été touché par cette dette.

 

Cette image de la Rédemption fut introduite dans le livre de Lévitique.

 

Lévitique 25:24

(24) Dans tout le pays dont vous aurez la possession, vous établirez le droit de rachat pour les terres.

(25) Si ton frère devient pauvre et vend une portion de sa propriété, celui qui a le droit de rachat,

son plus proche parent, viendra et rachètera ce qu'a vendu son frère.

 

Ici le proche parent pouvait racheter les terres ainsi que les maisons que l’on avait vendu pour cause de pauvreté.

 

Une partie du chapitre 25 de Lévitique parle des différents aspects du rachat que l’on pouvait faire.

 

L’histoire la mieux connu à propos d’un rachat par un proche-parent est celle de Naomi et de Ruth.

 

Boaz, qui était en amour avec Ruth, décida de racheter les terres du mari de Naomi.

 

Malheureusement il existait un plus proche-parent que lui et Boaz alla le voir pour lui offrir premièrement de racheter les biens de Noami et aussi de Ruth.

 

L’homme accepta de racheter, mais Boaz avait un plan ‘B’ pour s’assurer qu’il refuserait de le faire!

 

Ruth 4:4-6

(4) J'ai cru devoir t'en informer, et te dire: Acquiers-la, en présence des habitants et en présence des anciens de mon peuple. Si tu veux racheter, rachète; mais si tu ne veux pas, déclare-le-moi, afin que je le sache. Car il n'y a personne avant toi qui ait le droit de rachat, et je l'ai après toi. Et il répondit: je rachèterai.

(5) Boaz dit: Le jour où tu acquerras le champ de la main de Naomi, tu l'acquerras en même temps de Ruth la Moabite, femme du défunt, pour relever le nom du défunt dans son héritage.

(6) Et celui qui avait le droit de rachat répondit: Je ne puis pas racheter pour mon compte, crainte de détruire mon héritage; prends pour toi mon droit de rachat, car je ne puis pas racheter.

 

C’est comme cela que Boaz a été capable d’exercé son droit de rachat – ce qu’il a fait avec joie.

 

Dans une autre histoire nous voyons que Dieu Lui-même a ordonné Jérémie d’exercer son droit de rachat.

 

Jérémie 32:6-10

Jérémie dit: La parole de l'Éternel m'a été adressée, en ces mots:

(7) Voici, Hanameel, fils de ton oncle Schallum, va venir auprès de toi pour te dire: Achète mon champ qui est à Anathoth, car tu as le droit de rachat pour l'acquérir.

(8) Et Hanameel, fils de mon oncle, vint auprès de moi, selon la parole de l'Éternel, dans la cour de la prison, et il me dit: Achète mon champ, qui est à Anathoth, dans le pays de Benjamin, car tu as le droit d'héritage et de rachat, achète-le! Je reconnus que c'était la parole de l'Éternel.

(9) J'achetai de Hanameel, fils de mon oncle, le champ qui est à Anathoth, et je lui pesai l'argent, dix-sept sicles d'argent.

(10) J'écrivis un contrat, que je cachetai, je pris des témoins, et je pesai l'argent dans une balance.

 

Nous voyons ici qu’un proche parent pouvait racheter les terres comme nous avons vu dans Lev. 25 :24 et Ruth 4 :4-6.

 

Mais qu’en est-t-il du rachat (ou rédemption) d’une personne?

 

La Rédemption allait beaucoup plus loin que pour une terre ou une maison, c’était aussi pour racheter quelqu’un ou un groupe de personnes.

 

Nombres 3:48-50

(48) Tu donneras l'argent à Aaron et à ses fils, pour le rachat de ceux qui dépassent le nombre des Lévites.

(49) Moïse prit l'argent pour le rachat de ceux qui dépassaient le nombre des rachetés par les Lévites;

(50) il prit l'argent des premiers-nés des enfants d'Israël: mille trois cent soixante-cinq sicles, selon le sicle du sanctuaire.

 

Ici c’est l’argent qui était utilisé comme valeur de ‘rachat’.

 

Dans L’A-T la rédemption (ou le rachat) était utiliser pour une propriété, des animaux, des personnes et aussi pour la nation d’Israël entière.

 

Dans ces cas, la libération, les obligations ou même l’emprisonnement était sécurisé par le paiement d’un prix.

 

Car la dette était ‘payée’ par une tierce partie en votre faveur.

 

En ce qui concerne Dieu dans l’Ancien Testament il déclare lui-même qu’il avait l’UNIQUE privilège de rachat sur l’homme dû à sa dette envers lui comme pécheur.

 

Personne d’autre : ni homme, ni femme, ni riche, ni roi, ni vaillant guerrier, ni sacrificateur avait l’autorité ni la capacité de racheter les péchés des autres ou même les siens.

 

Psaumes 130:7,7

(7) Israël, mets ton espoir en l'Éternel! Car la miséricorde est auprès de l'Éternel, Et la rédemption est auprès de lui en abondance.

(8) C'est lui qui rachètera Israël De toutes ses iniquités.

 

Le Dieu d’Israël était le seul RÉDEMPTEUR.

 

Isaïe 44:6

Ainsi parle l'Éternel, roi d'Israël et son rédempteur, L'Éternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier,

Et hors moi il n'y a point de Dieu.

 

Isaïe 48:17

Ainsi parle l'Éternel, ton rédempteur, le Saint d'Israël: Moi, l'Éternel, ton Dieu, je t'instruis pour ton bien, Je te conduis dans la voie que tu dois suivre.

 

Isaïe 54:8

Dans un instant de colère, je t'avais un moment dérobé ma face, mais avec un amour éternel j'aurai compassion de toi, Dit ton rédempteur, l'Éternel.

 

L’homme ne pouvait se racheter de ses iniquités – sa dette ainsi que son offense était trop immense envers Dieu.

 

En d’autres mots l’homme, étant un proche parent, pouvait venir en aide et sortir du pétrin ses frères, sœurs, cousins, oncles, tantes ou n’importe qui d’autres dans la famille en rachetant des animaux, des biens, des terres SAUF ce qui concerne les péchés.

 

Quelqu’un d’autre devait venir à son secours et payer sa dette à sa place.

 

Dans le Nouveau Testament l’idée de la rédemption ne change pas du tout.

 

L’emphase est placée sur le rachat des péchés, donc l’enlèvement du jugement ainsi que de la condamnation à venir.

 

Tout cela grâce à l’intervention du Christ Jésus à la croix.

 

Le Nouveau Testament démontre l’immense prix qui venait avec le rachat de l’homme.

 

L’apôtre Pierre nous parle de ce prix.

 

1 Pierre 1:18-20

(18) sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères,

(19) mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache,

(20) prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous.

 

Pierre nous parle premièrement de ce que ce prix n’est pas. (v.18)

  • pas des choses périssables (cela prenait quelque chose d’éternel)

  • pas de l’argent ( l’on ne pouvait monnayer son rachat)

  • pas de l’or (rien qui parvenait de la terre, si précieux que cela pouvait être suffisait)

 

Pierre nous parle du ‘pourquoi’ de la rédemption : de la vaine manière de vivre. (v.18)

 

Le mot "vaine" veut dire : Sans valeur et même vide.

 

Notre vie n’avait aucune valeur devant Dieu bien au contraire nous étions des ennemies (Romains 5 :8).

 

Nous avions ABSOLUMENT besoin d’un proche-parent pour venir à notre secours!

 

Et finalement Pierre nous parle du prix payé par ce proche-parent (Jésus-Christ).

 

mais par le sang précieux de Christ

(v.19)

 

Le prix du rachat est le sang précieux de Christ.

 

Rien d’autre ne pouvait suffire que la vie parfaite du Fils de Dieu devenu le Fils de l’homme pour nous.

 

C’est uniquement le sang même de Jésus qui a payé notre rachat ou notre rédemption si vous préféré.

 

Galates 4:4,5

(4) mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,

(5) afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption.

 

Romains 5:9

À plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.

 

Col 1:20

il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui,

par le sang de sa croix.

 

Comme proche-parent le sang précieux de Jésus nous a :

  • racheté de la loi - et de toutes ces condamnations (Gal. 4 :4,5)

  • justifié – nous sommes sauvés de la colère du Père (Romains 5 :9)

  • apporté la paix – nous sommes réconcilié avec Dieu (Col. 1 :20

 

Paul nous explique ceci dans Éphésiens 1:7

 

En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce – Eph. 1 :7

 

La rédemption qui est l’enlèvement de la condamnation ainsi que la puissance du péché sur nous.

 

Paul nous le dit aussi dans :

 

Romains 8:1

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

 

C’est ça la rédemption – l’enlèvement de la condamnation de la loi.

 

Cette rédemption est accomplie dans la rémission de nos péchés et elle nous apporte la réconciliation avec le Père.

 

Jésus Christ a dit au repas dans la chambre haute :

 

Matthieu 26:26-28

(26) Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant:

Prenez, mangez, ceci est mon corps.

(27) Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous;

(28) car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.

 

Et grâce à notre nouveau statut légal devant Dieu (étant devenu irréprochable) nous avons la paix éternelle.

 

Colossiens 1:20-22

(20) il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux,

en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

(21) Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres,

il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair,

(22) pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche

 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le sang de Christ me réconcilie parfaitement avec Dieu le Père.

 

Hébreux 10:10

C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.

Hébreux 10:14

Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

 

La rédemption nous apporte une joie sans mesure car :

 

1. Elle nous libère de l’esclavage du péché.

 

Jean 8:34-36

(34) En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.

(35) Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours.

(36) Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

 

2. Elle nous libère de la condamnation de la loi.

 

Galates 4:3-5

(3) Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l'esclavage des rudiments du monde;

(4) mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,

(5) afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption.

 

 

3. Elle nous libère de la peur de la mort.

 

Hébreux 2:14

(14) Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire le diable,

(15) et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.

 

Jésus Christ est l’unique Rédempteur, il n'en existe aucun autre.

 

Actes 4:12

Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes,

par lequel nous devions être sauvés.

 

 

Jésus Christ est le proche-parent qui apporte la rédemption car il a payé votre rançon.

 

Marc 10:45

Car le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.

 

Dans les études à venir nous allons regarder ensemble LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION.

 

En d’autres termes, qu’est-ce que le salut nous apporte.

 

Mais il y a quelque chose d’encore plus important pour vous aujourd’hui – est-ce que Jésus vous a racheté de vos péchés…

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

02 – La sécurité

 

La sécurité – nous recherchons tous la sécurité et cela dans chaque domaine de notre vie.

  • sécurité financière

  • sécurité émotionnelle

  • sécurité familiale

  • sécurité sociale

  • sécurité de santé

 

Mais qu’en est-il de la sécurité spirituelle?

 

Puis-je être certain en ce qui concerne où je vais passer le reste de l’éternité?

 

Ici, naturellement, je parle au nom d’une personne qui s’est repenti de ses péchés et a crié à Jésus Christ pour qu’il devienne son seul et unique Sauveur.

 

Je parle pour une personne qui place uniquement sa foi dans l’œuvre de Jésus Christ à la croix et non sur une autre chose.

 

Cette personne peut-elle se sentir en sécurité dans son salut ou doit-elle craindre qu’une bonne journée que le ‘ciel lui tombera sur la tête?’

 

Un des bénéfices de la Rédemption est justement la sécurité dans lequel le croyant repose.

 

J’aimerai vous apporter des approches différentes qui garantie la pérennité du salut.

 

1. L’approche de la logique.

 

1.1 Si le salut est par la grâce par le moyen de la foi – il faut automatiquement éliminer tout œuvres méritoires pour obtenir ou garder le salut.


Et c’est ce que Paul nous enseigne :

 

Éphésiens 2:8-10

(8) Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

(9) Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

(10) Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.

 

Romains 4:3-5

(3) Car que dit l'Écriture? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice.

(4) Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due;

(5) et à celui qui ne fait point d’œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice.

Donc les œuvres pour obtenir et garder notre salut ne nous sont pas imputés car tout est par la foi

1.2 Si le salut nous rend enfants de Dieu, même si nous péchons cela n’enlève pas la paternité de Dieu sur nous.

 

C’est ce que l’apôtre Jean nous explique dans son évangile.

 

Jean 1:12,13

(12) Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés

(13) non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

 

Devenir un enfant de Dieu ne repose ni :

  • sur mon sang (ma ligné généalogique)

  • sur la volonté de la chair (je ne peux forcer Dieu a me donné le salut)

  • sur la volonté de l’homme (une personne ne peut me faire devenir un enfant de Dieu (ex. prêtre, etc..)

 

Mais cela repose sur Dieu (mais de Dieu).

 

Dieu a fait de moi son enfant et il est devenu mon Père.

 

Les péchés que je commets ne changent en rien à sa Paternité envers moi.

 

Pas plus que les péchés de vos enfants change le fait que son père n’est plus son père!
 

 1.3 Si Dieu m’a sauvé pendant que j’étais un ENNEMI comment plus il me gardera maintenant que je suis son enfant.

 

C’est un argument que Paul utilise dans son épître aux Romains.

 

N’est-il pas logique de croire que Dieu m’aimera et me gardera maintenant que le sang de son fils m’a lavé de mes péchés?

 

Romains 5:9,10

(9) A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.

(10) Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.

 

Romains 5:17

Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul.

 

La logique humaine me dit que j’ai la sécurité éternelle en Jésus Christ.

 

Mais comme vous le savez la logique humaine est parfois contraire à celle de Dieu – regardons donc d’autres approches qui manifeste notre sécurité éternelle.

 

2. L’approche positionnelle.

 

L’approche positionnelle parle de la nouvelle position qui est donnée au croyant.

Avant j’étais dans une position de colère, car la colère de Dieu reposait sur moi.

 

Romain 2:5

Mais, par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu.

Éphésiens 2:3

Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres.

 

Hébreux 3:11

Je jurai donc dans ma colère: Ils n'entreront pas dans mon repos!

 

Mais la position de l’homme qui croit en Jésus a tout changé : il est passé d’un enfant de colère à un enfant pardonné!

 

Je suis maintenant justifié et non plus sous la colère de Dieu :

 

Romains 5:9

À plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.

 

J’ai été délivré de la colère grâce au Fils :

 

1Thessaloniciens 1:10

et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.

Ma destiné a changé :

 

1Thessaloniciens 5:9

Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ.

 

Donc l’approche positionnelle me donne toute la sécurité que j’ai besoin.

 

Colossiens 1:12-14

(12) Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière,

(13) qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,

(14) en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

 

Ma position en Christ m’a :

  • rendu capable d’avoir part à l’héritage

  • délivré de la puissance des ténèbres

  • transporté dans le royaume du Fils

  • donné la rédemption

  • donné la rémission des péchés

 

3. L’approche familiale

 

Cette approche nous dit que nous sommes maintenant enfants de Dieu.

 

Il existe un lien qui n’était pas auparavant.

 

Par la foi en Jésus Christ je suis devenu quelqu’un d’autre – une nouvelle créature – un être nouveau.

 

2 Colossiens 5:17

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

 

Galates 6:15

Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature.

 

Cette nouvelle créature est maintenant nommée fils ou fille de Dieu.
 

2 Corinthiens 6:18

Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.

 

Dieu qui était mon Père à travers la création (ou comme créateur) est devenu mon Père par adoption – je suis maintenant son enfant à un autre niveau.

 

Romains 8:15

Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!
 

Galates 4:4,5

(4) mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,

(5) afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption.

Éphésiens 1:5

nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté

 

Je ne peux pas perdre mon salut car Dieu est devenu mon Père – il m’a adopté.

 

4. L’approche du plus fort.

 

Cette approche parle du fait que Dieu est plus fort que quoi que ce soit et à cause de cela rien ne peut nous arracher du salut qu’Il nous donne.

 

Dieu – le Fils nous donne la garantie que personne ne peut nous arracher de sa main.

 

C’est une image de sécurité profonde, immuable et éternelle.

 

Christ nous tient dans ses mains et ni rien – ni personne ne peut changer cette vérité.

 

Jean 10:28

Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.

 

Qu’est-ce que nous voyons dans ce verset à propos de notre sécurité éternelle?

  1. Jésus DONNE la vie éternelle – c’est un cadeau de sa part.

  2. Jésus promet que nous ne périrons jamais (périr ne peut que signifier que la perte de la vie éternelle qu’il a donné).

  3. Jésus annonce que PERSONNE n’est plus fort que lui et que PERSONNE ne nous enlèvera ce salut.

 

Si cela n’était pas ASSEZ que personne ne peut nous ravir de la main du Christ – Jésus nous donne une autre garantie – son Père!

 

La deuxième garantie du plus fort est Dieu – le Père.

 

Jean 10:29

Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.

 

Jésus ici affirme que le Père est plus grand que tous – on ne peut aller plus haut que Lui.

 

Donc le Père:

        

  • A décidé de nous donner au Fils (qui donc peut obliger Dieu de changer son choix?)

 

Comme il est le plus grand (le plus fort), qui peut le vaincre et le forcer à nous enlever la vie éternelle?

 

C’est donc la puissance du Fils et du Père qui nous garantit la sécurité de notre salut.

 

5. L’approche des ministères présents de Christ.

 

Les ministères que Christ a présentement auprès de moi et pour moi  garantissent la sécurité de mon salut.

 

Jésus sécurise mon salut car il est le parfait médiateur entre Dieu et moi.

 

En d’autres mots Jésus me représente devant la cour de justice du Père.

 

 

1 Timothée 2:5

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme

 

À cause qu’il est un médiateur parfait – notre cause est gagnée devant Dieu – le Père.

Son sacrifice à la croix me sanctifie UNE FOIS POUR TOUTES!

 

Hébreux 10:10

C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.

 

Si ce n’était pas assez il est dit que son sacrifice me rend PARFAIT et cela pour TOUJOURS!

 

Hébreux 10:14

Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

 

Donc à cause du ministère parfait comme médiateur Jésus garantit mon salut éternel.

 

Il est non seulement mon médiateur, mais il est aussi mon AVOCAT.

 

1 Jean 2:1

Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.

 

Un des ministères de Christ envers moi est d’être mon avocat.

 

Et comme Jésus est JUSTE devant le Père – il n’a jamais perdu une seule cause!

 

Je suis donc en sécurité.

Et pour terminer Jésus a aussi un ministère d’intercession en ma faveur auprès du Père.

 

Quand je tombe, je fléchis, je pèche – quand je suis rebelle ayant la tête dur devant Dieu – Christ intercède en ma faveur!

Hébreux 7:25

C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

 

Notez que Christ peut sauver PARFAITEMENT ceux pour qui il intercède!

 

Paul met un terme à toute crainte de perdre le salut en nous déclarant ce qui suit!

 

Romains 8:31-34

(31) Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?

(32) Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui?

(33) Qui accusera les élus de Dieu? C'est Dieu qui justifie!

(34) Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!

 

Paul dit que notre sécurité éternelle repose sur le Père et le Fils.

En ce qui concerne le Père :

  • Il est pour nous (donc personne ne peut être contre nous)

  • Il a pourvu la rédemption en nous donnant le Fils (Il a tout pourvu)

  • Il a enlevé toutes accusations (C’est Dieu qui justifie)

  • Il nous a tout donnés en ce qui a trait à notre salut (C’est un don)

 

En ce qui concerne le Fils :

  • Il a enlevé toutes condamnations (Christ est mort à notre place)

  • Il est ressuscité (il a vaincu le péché et la condamnation du péché)

  • Il intercède pour nous (il parle favorablement envers nous auprès du Père)

  • Il est assis à la droite du Père (il a repris sa place comme Dieu – le Fils)

 

Donc je suis en sécurité à cause des divers ministères de Christ.

 

Nous allons terminer ici mais avant de vous quitter, j’ai d’autres raisons à vous donner pourquoi le vrai croyant est en sécurité dans son salut – tels que :

  • La souveraineté de Dieu (2 Pierre 3 :9)

  • L’amour éternel de Dieu (Jean 3 :16)

  • L’immutabilité de Dieu (2 Timothée 2 :13)

  • La véracité de Dieu (il ne peut mentir) (Tite 1 :2)

  • La justice de Dieu (1 Jean 2 :2)

  • La prière sacerdotale de Jésus (Jean 17)

  • Le jugement du péché à la croix (Ésaïe 53)

  • Le fondement du salut est la foi en Jésus Christ (1 Pierre 2 :6)

  • Le pécheur ne peut même pas rejeter le salut qu’il a reçu (Rom. 8 :38,39)

 

Romains 8:38,39

(38) Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,

(39) ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Aucune autre créature (incluant vous-mêmes) ne pourra vous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur!

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

03 – L’adoption

 

L’adoption est l’un des grands bénéfices de la Rédemption.

 

Je me souviens d’un vieil ‘adage’ qui dit : ‘On est né pour un p’tit pain’.

 

Cela voulait dire que les Québécois ne sont pas faits pour la ‘Haute Société’ et qu’ils ne deviendront jamais à l’aise financièrement.

 

Un peu comme le monologue d’Yvon Deschamps – ‘L’union qu’esse ça donne?’.

 

Le p’tit Québécois qui avait un ‘bon bosse’ était heureux avec son p’tit pain!

 

Pour lui il y avait AUCUN moyen de s’en sortir – c’était sa destinée!

 

Ceci est une belle image de nous AVANT l’adoption.

 

Paul donne une description de ce ‘p’tit pain’ spirituel que nous avions avant l’adoption.

 

Éphésiens 2:11-13

(11) C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme, (2:12) souvenez-vous

(12) que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité  en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.

(13) Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.

 

Regardons ensemble ce que nos parents terrestres nous ont laissé comme héritage spirituel.

 

1. AUTREFOIS PAÏENS : (Éphésiens 2 :11)

 

Dans la Bible être païens veux dire que l’on ne fait pas parti de l’alliance de Dieu.

Un païen était une personne qui ne connaissait pas le Dieu d’Israël.

 

Qui adorait des idoles et qui vivait dans les plaisirs mondains ainsi que de la chair !

 

Un païen était totalement inconscient du vrai Dieu – il était ‘déconnecté’ de la vérité spirituelle qui pouvait le sauver.

 

En d’autres mots un païen n’avait aucune relation personnelle avec Dieu.

 

Il y avait un gouffre qui le séparait du Créateur de l’univers.

 

Paul nous dit que chacun d’entre-nous – nous étions des païens.

  • On ne faisait pas partie de l’alliance de Dieu

  • On ne connaissait pas Dieu

  • On avait des idoles dans notre vie

  • On vivait pour les plaisirs mondains ainsi que de la chair

  • On était inconscient du vrai Dieu

  • Et on n’avait aucune relation personnelle avec Lui

 

Nous étions païens et avions aucun droit à la Rédemption – ni à l’adoption.

 

2. INCIRCONCIS : (Éphésiens : 2 :11)

 

La circoncision était le symbole que l’on faisait partie de la famille de Dieu.

 

C’est Dieu qui avait ordonné Abram à circoncire tous les mâles qui appartenaient à sa famille.

 

Genèse 17:12-14

(12) À l'âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis, selon vos générations, qu'il soit né dans la maison, ou qu'il soit acquis à prix d'argent de tout fils d'étranger, sans appartenir à ta race.

(13) On devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acquis à prix d'argent; et mon alliance sera dans votre chair une alliance perpétuelle.

(14) Un mâle incirconcis, qui n'aura pas été circoncis dans sa chair, sera exterminé du milieu de son peuple: il aura violé mon alliance.

 

Dieu introduit la circoncision comme signe de son ‘alliance perpétuelle’ entre lui et ces hommes.

 

Il y a deux groupes qui sont distinct et qui possèdent deux destinées fort différentes dans ces passages.

 

Il y a ceux qui ont reçu la circoncision :

  • ceux qui sont née dans la maison d’Abram

  • ceux qui sont acquis, à prix d’argent, qui ne sont pas de sa race, fils d’un étranger

 

Ceux-ci entreront dans l’alliance perpétuelle de Dieu.

 

Il y a un deuxième groupe : ‘les incirconcis’ (en d’autres mots – les païens) :

  • ceux qui n’ont pas reçu la circoncision

 

Ceux-ci n’entreront pas dans l’alliance perpétuelle de Dieu et ils seront exterminés du milieu des circoncis.

 

Nous (hommes et femmes) étions incirconcis – jusqu’au moment ou Dieu est intervenu en notre faveur et a ‘circoncis’ notre cœur.

 

Romains 2:28,29

(28) Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair.

(29) Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

 

 

Paul explique que la vraie circoncision est celle que Dieu opère dans le cœur de la personne – un autre terme pour la nouvelle naissance.

 

Nous étions tous sans cette circoncision du cœur AVANT que le Saint Esprit intervienne – Il nous ouvre les yeux et nous apporte un nouveau.

 

Jérémie 31:33

Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au-dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

 

Nous étions incirconcis de cœur et nous n'avions aucun droit à la Rédemption par l’adoption.

 

3. SANS CHRIST (Éphésiens 2 :12)

 

Nous étions aussi sans Christ.

 

Avant je croyais que je connaissais Jésus :

  • j’avais été baptisé

  • j’avais appris de lui à la petite école

  • j’avais fait ma première communion

  • ainsi que ma confirmation

  • j’allais à la messe

  • ainsi qu’à la confession

  • en famille on priait autours du lit en écoutant Monseigneur Léger à la radio pendant le mois de mai (le mois de Marie)

 

Quand j’étais dans l’eau chaude ou je voulais une faveur je parlais à Jésus.

 

Je croyais vraiment le connaître – mais j’étais SANS CHRIST.

 

Ce que je pensais était totalement faux – j’étais dans l’erreur.

 

J’étais aussi loin de Christ que l’orient l’est de l’occident! Mais je ne le savais pas!

 

Être sans Christ veux dire être sans salut et avoir comme unique destinée le lac de feu crée pour Satan et ses anges!

 

Combien de gens sont encore comme je l’étais – SANS CHRIST avec un jugement éternel qui les attendent!

 

Mais le jour de la Rédemption est arrivé ou Christ est devenu mien – mon Sauveur – mon rédempteur et j’ai été adopté!

 

4. PRIVÉS DU DROIT DE CITÉ EN ISRAEL (Éphésiens 2 :12)

 

En d’autres mots je n’étais pas un citoyen Juif et à cause de cela je n’avais aucun droit qui découle de cette citoyenneté.

 

Exactement comme un étranger ne peut entrer au Canada et s’auto- proclamer citoyen.

 

Et posséder les droits qui découle de cette citoyenneté

 

Un étranger ne possède pas :

  • les bénéfices

  • les droits

  • ainsi que les privilèges

  • d’être canadiens

 

Avant l’adoption nous n’avions aucun des :

  • bénéfices, droits et privilèges d’être un enfant de Dieu

 

Bien au contraire nous étions des :

  • ennemies de Dieu

  • blasphémateurs

  • rebelles

  • enfants de colère

  • séparés de la vraie vie

  • attendant uniquement le jour du jugement

 

Mais je peux dire avec Paul que j’ai maintenant une nouvelle citoyenneté.

 

Éphésiens 2:18

(18) car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.

(19) Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.

 

Et nous attendons la nouvelle Jérusalem.

 

Apocalypse 21:1,2

(1) Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.

(2) Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.

 

Gloire à Dieu qui m'a adopté et m'a donné le droit de cité dans la nouvelle Jérusalem.

 

5. ÉTRANGERS AUX ALLIANCES DE LA PROMESSE (Éphésiens 2 :12)

 

Les alliances de Dieu étaient des engagements irrévocables de Dieu en faveur de son peuple.

 

Des promesses solennelles, perpétuelles et éternelles.

 

Paul nous enseigne que toutes les promesses que je pouvais trouver dans l’Ancien ainsi que le Nouveau Testament n’étaient pas mienne.

 

NOMMEZ-MOI DES PROMESSES…

 

Aucune des promesses citées étaient faites pour vous – AUCUNE.

 

En d’autres mots vous n’aviez aucune espèce d’espoir ou de fondement pour cette vie ainsi que pour l’après vie!

 

Un peux comme une personne riche qui distribue du pain aux pauvres qui ont faim et vous ne recevez jamais de quoi manger car il ‘saute’ votre tour!

 

Vous criez à lui mais il vous répond – ‘J’te connais pas et j’té jamais rien promis.

 

Aucune alliance entre vous et lui et aucune promesse faites envers vous.

 

Mais l’adoption a tout changer car maintenant il existe une alliance entre Dieu et vous et ses promesses sont maintenant pour vous.

 

Il y a maintenant une nouvelle alliance qui nous est faites.

 

1 Corinthiens 11:23-25

(23) Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,

(24) et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

(25) De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

 

Hébreux  12:24

(24) de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.

 

Les promesses sont maintenant aussi pour vous.

 

Hébreux 6:11,12

(11) Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu'à la fin une pleine espérance,

(12) en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.

 

2 Pierre 1:3,4

(3) Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu,

(4) lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise

 

Grâce à l’adoption, je ne suis plus étranger des alliances et promesses de Dieu!

 

6. SANS ESPÉRANCE ET SANS DIEU (Éphésiens 2 :12)

 

Paul termine en expliquant qu’avant la rédemption nous n'avions absolument rien en notre faveur soit de ce coté ci de la mort ou de l’autre coté!

 

Nous étions ‘sans espérance’.

 

L’espérance c’est ce qui nous garde en vie.

 

C’est elle qui nous pousse à persévérer – c’est elle qui nous encourage à marcher de l’avant.

 

C’est l’espérance qui nous fait croire que les choses iront mieux.

 

C’est l’espérance qui nous rend ‘énergisées’, qui nous remplit, qui nous dit : ‘un jour à la fois’.

 

L’espérance nous pousse à aller au-delà de nos capacités et nous donne de souffrir pour un meilleur lendemain.

 

Pouvez-vous imaginer un monde sans aucune espérance – Ça serait l’anarchie totale!

 

Paul nous dit qu’en réalité nous n’avions aucune espérance dans cette vie.

 

Nous étions aussi ‘sans Dieu’.

 

Personne dans ‘l’au-delà’ pour :

  • se tenir à nos cotés

  • nous protéger

  • diriger

  • bénéficier de sa majesté

 

Sans l’adoption nous étions totalement perdus, aveugles et nus – sans Dieu.

 

Mais comment ça marche au juste l’adoption?

 

Premièrement, l’adoption est fondée sur le plan de Dieu.

 

Dans son plan éternel Dieu a déterminé qu’il allait adopter des gens.

 

Qu’il allait faire entrer dans sa famille certaines personnes !

 

En réalité, le Père a bien voulu préparer une épouse pour son Fils.

 

Éphésiens 1:4,5

(4) En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,

(5) nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus-Christ,

 

Il est très clair que c’est Dieu qui est actif dans le processus de l’adoption car il est question :

  • d’élection (parle du choix de Dieu)

  • avant la fondation du monde (parle du temps de Dieu)

  • saint et irrépréhensible (parle du but de Dieu)

  • prédestination (parle du plan de Dieu)

  • dans son amour (parle du moyen de Dieu)

  • enfants d’adoption (parle de la nouvelle relation avec Dieu)

  • par Jésus Christ (parle de l’instrument de Dieu)

 

Deuxièmement, Dieu a préparé la possibilité d’être adopté.

 

Comme nous le savons il est impossible pour nous soit de forcer Dieu à nous adopter ou d’acheter notre adoption.

 

Donc, Dieu a dû rendre possible cette adoption et voici comment.

 

Galates 4:4,5

(4) mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,

(5) afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption.

 

C’est Dieu qui a envoyé son Fils pour qu’il puisse (par son sacrifice parfait à la croix) nous apporter cette adoption.

 

Donc Dieu a un plan d’adoption et il rend possible l’adoption.

 

Mais quand-est-ce que l’adoption se concrétise?

 

Paul nous le dit dans son épître aux Romains.

 

Romains 8:15

Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!

 

Paul dit que l’adoption est faite quand nous recevons l’Esprit de Dieu et nous recevons l’Esprit de Dieu quand nous croyons!

 

Actes 19:1-3

(1) Pendant qu'Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l'Asie, arriva à Éphèse. Ayant rencontré quelques disciples, il leur dit :

(2) Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit.

(3) Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean.

 

Donc l’adoption se fait automatiquement quand l’on croit en Jésus Christ comme Sauveur.

 

Il n’existe pas de sauvés qui ne sont pas adoptés!

 

Bien-aimés nous devons remercier le Père pour cette adoption.

 

Être reconnaissant pour ce grand bénéfice de la rédemption.

 

Le louer et l’honorer par nos vies.

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

04 La Régénération

 

Nous allons regarder ensemble un autre bénéfice de la Rédemption, nous parlerons de la RÉGÉNÉRATION.

 

Saviez-vous que le mot régénération (palingenesia) n’est utilisé que deux fois dans le N-T?

 

Matthieu 19:28

Jésus leur répondit: Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement (régénération) de toutes choses, sera assis sur le trône de sa gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d'Israël.

 

Tite 3:5

il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit.

 

Et uniquement Tite 3:5 nous parle de cette nouvelle naissance qui est donnée au croyant.

 

Mais l’idée de la régénération est souvent utilisée par Jésus et surtout transmis par l’apôtre Jean dans ses écrits.

 

On mentionne 6 fois le besoin d’être régénéré dans la rencontre de Jésus avec Nicodème!

 

Mais cette fois par le mot Grec gennao ou anagennao qui veulent dire : née encore, donner naissance ou naître.

  • Jean 3 :3 – si un homme ne naît de nouveau…

  • Jean 3 :4 – comment un homme peut-il naître…

  • Jean 3 :5 – si un homme ne naît de nouveau…

  • Jean 3 :6 – ce qui est née de l’Esprit est esprit

  • Jean 3 :7 – Il faut que vous naissiez de nouveau

  • Jean 3 :8 – il en est ainsi de tout homme qui est née de l’Esprit

 

Regardons ensemble les implications directes de la régénération.

 

1. Premièrement la régénération est une œuvre créatrice de Dieu dans l’homme.

 

2 Corinthiens 5:17

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

 

Galates 6:15

Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature.

 

Devenir cette « nouvelle créature » ou « nouvelle création » est l’œuvre de Dieu en nous.

 

L’homme dans la régénération est totalement passif – car la Rédemption est un don de Dieu (Éphésiens 2 :8,9)

 

2. Et deuxièmement la régénération produit une nouvelle vie en nous – nous sommes devenus unis à la vie de Christ.

 

Romains 6:4,5

(4) Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

(5) En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,

 

Et Dieu a un plan précis pour vous et moi en ce qui concerne l’utilisation de cette nouvelle vie.

 

Éphésiens 2:10

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.

 

L’implication fondamentale de la régénération est que ‘Dieu nous greffe à la vie de Christ’ et l’on devient UN avec lui.

 

Il existe des fausses conceptions à propos de la régénération en voici quelques-unes.

 

1. Premièrement la régénération ne nous donne pas une nouvelle substance à notre nature.

 

Je ne deviens pas un demi-dieu ou un ‘p’tit dieu’.

 

La régénération ne fait pas de moi un ‘super homme’ ou une ‘super femme’

 

Rien n’est ajouté ou soustrait à ce que mon âme est – je demeure qui je suis!

 

2. Deuxièmement la régénération de touche pas uniquement certaines parties de mon être comme certains croient.

  • mon cœur est plus sensible

  • ou mon intelligence est plus ouverte

 

La régénération touche TOUT mon être – rien n’est exclu.

 

Comme si mon cœur est régénéré mais mes yeux ne le sont pas!

 

3. Troisièmement la régénération n’apporte pas un changement PARFAIT chez le croyant.

 

Chaque croyant a encore la capacité de péché.

 

Et nous en sommes la preuve!

 

De l’autre côté voici quelques vérités à propos de la régénération.

 

Une définition de la régénération serait quelque chose comme ceci :

 

La régénération consiste dans l’implantation du principe d’une nouvelle vie spirituelle chez l’homme. Ceci est un changement radical de la disposition gouvernante de l’âme qui, sous l’influence du Saint-Esprit, apporte une nouvelle naissance qui avance vers Dieu.

En principe ce changement affecte toute la personne.

 

1. La régénération affecte notre intellect :

 

1 Corinthiens 2:14,15

(14) Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge.

(15) L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne.

 

2 Corinthiens 4:6

Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

 

Grâce à la régénération, notre intelligence s’ouvre et soudainement nous pouvons comprendre des principes et vérités Bibliques!

 

2. La régénération affecte notre volonté :

 

Philippiens 2:13

car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

 

2 Thessaloniciens 3:5

Que le Seigneur dirige vos cœurs vers l'amour de Dieu et vers la patience de Christ!

 

Soudainement nos désires changent et la vie prend une autre direction. Nos affections se modifient et se moulent à ceux du Seigneur.

 

Nous marchons pour le Seigneur et dans ses sentiers. Nous aimons faire sa volonté et accomplir ses désires!

 

3. La régénération affecte aussi nos émotions :

 

Matthieu 5:3-11

(3) Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!

(4) Heureux les affligés, car ils seront consolés!

(5) Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre!

(6) Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!

(7) Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!

(8) Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!

(9) Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!

(10) Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!

(11) Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

 

Ce qui nous rend heureux change.

 

1 Pierre 1:8

lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse

 

Nos réjouissances et nos joies sont maintenant ineffables cars elles reposent maintenant en Christ!

 

Ce nouveau principe spirituel (la régénération) affecte tout mon être – change tout en moi.

 

La régénération est INSTANTANÉE ceci implique deux choses.

 

1. Premièrement ce n’est pas quelque chose que je travail à devenir. Ce n’est pas quelque chose à quoi je peux aspirer.

 

La régénération est donnée par Dieu et reçu par l’homme – n’oubliez pas ce que Jésus a dit :

 

Jean 3:5,6

(5) Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

(6) Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit.

 

Il n’existe pas un troisième état – ou un entre-deux.

 

Nous sommes enfants de l’Esprit ou enfants de la chair!

 

Le croyant passe d’un royaume à un autre grâce a la régénération.

 

Colossiens 1:12-14

(12) Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière,

(13) qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,

(14) en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

 

2. Deuxièmement la régénération est permanente.

 

Nous ne pouvons pas ne plus être régénérés et redevenir un enfant des ténèbres car l’œuvre de Christ est parfaite et permanente.

 

Hébreux 10:10

C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.

 

Gloire à Dieu je n’ai pas à craindre de perdre ce qui m’a été donné – le salut est à moi et cela pour toujours.

 

La régénération, qui est un des bénéfices de la Rédemption, a des conséquences merveilleuses autant sur le côté humain que sur le côté spirituel de ma vie.

 

La régénération touche la personne que je suis – car je suis maintenant un enfant de Dieu – ce qui veut dire que :

 

1. Comme enfant je porte le nom de famille de mon Père céleste!

 

Éphésiens 3:14-16

(14) A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père,

(15) duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre,

(16) afin qu'il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit dans l'homme intérieur

 

J’ai un nouveau nom dans un sens avant je me nommais ainsi :

 

Joseph, Hector, Damien, Rénald Leroux Jr.

 

Mais une fois régénéré je suis devenu :

 

Joseph, Hector, Damien, Rénald ben Elohim

 

Jésus nous a aussi promis un nouveau nom:

 

Apocalypse 2:17

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: À celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.

 

2. Comme enfant de Dieu j’ai aussi une apparence familiale avec mon Père céleste !

 

Colossiens 3:9,10

(9) Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres,

(10) et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé.

 

2 Corinthiens 3:18

Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

 

 

Quand je vois des portraits de mon père – je peux voir ses traits en moi.

 

Souvent mes tantes m’ont dit : Tu ressemble tellement a ton père!

 

Grâce à la régénération mon caractère change et ressemble de plus en plus à celui de mon Père céleste.

 

3. Comme enfant de Dieu je participe à la nature de mon Père.

 

2 Pierre 1:3,4

(3) Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu,

(4) lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise

 

Ma nature humaine m’est enlever et un jour je vais revêtir l’homme nouveau.

 

Éphésiens 4:24

et à revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

 

4. Comme enfant de Dieu j’affectionne Sa famille.

 

1 Jean 4:7,8

(7) Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

(8) Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

 

Les F & S sont devenus MA famille et nous avons toutes le même Père.

 

5. Comme enfants de Dieu je suis l’objet particulier de son amour !

 

Jean 16:27

car le Père lui-même vous aime, parce que vous m'avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

 

Ésaïe 43:1-4

(1) Ainsi parle maintenant l'Éternel, qui t'a créé, ô Jacob! Celui qui t'a formé, ô Israël! Ne crains rien, car je te rachète, Je t'appelle par ton nom: tu es à moi!

(2) Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t'embrasera pas.

(3) Car je suis l'Éternel, ton Dieu, Le Saint d'Israël, ton sauveur; Je donne l'Égypte pour ta rançon, L'Éthiopie et Saba à ta place.

(4) Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t'aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie.

 

Aucun doute que le peuple de Dieu reçoit un amour très particulier de Lui.

 

6. Comme enfant de Dieu il prend personnellement soin de moi.

 

Matthieu 6:31,32

(31) Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus?

(32) Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

 

Pourquoi m’en faire – Dieu prend soin de moi!

 

7. Comme enfant de Dieu je suis son héritier.

 

1 Pierre 1:3-5

(3) Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts,

(4) pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux,

(5) à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps!

 

Cet héritage m’attend – il est en sécurité et gardé pour moi!

 

Bien-aimés, grâce à la Rédemption la régénération m’apporte tellement!

 

LA RÉGÉNÉRATION :

  • est une œuvre de Dieu en moi

  • me donne une nouvelle vie (née de nouveau)

  • elle affecte tout mon être (intellect, volonté et émotions)

  • elle est instantanée et permanente

  • elle me donne un nouveau nom de famille

  • elle me donne de participé à Sa nature

  • elle me donne d’affectionné Ses enfants

  • elle me donne d’être l’objet particulier de son amour

  • elle me donne d’être pris en charge par Dieu

  • elle me donne d’être son héritier

 

Comment ne pouvons-nous pas remercier le Seigneur Dieu pour tout cela!

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

05 – La Justification

 

Aujourd’hui nous allons parler d’un autre bénéfice de la Rédemption soit la JUSTIFICATION du croyant.

 

Qu’est-ce la Justification?

 

Nous devons commencer avec le début pour bien saisir la Justification.

 

Nous avons tous une nature pécheresse, qui est en rébellion envers Dieu.

 

La Parole m’enseigne que je suis un enfant du malin et un transgresseur.

 

Mon statut devant Dieu est celui d’un criminel et je me tiens condamné devant lui.

 

Éphésiens 2:1-3

(1) Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés,

(2) dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.

(3) Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres...

 

Voici donc mon acte de condamnation :

  • mort dans mes offenses

  • marchant dans mes péchés

  • vivant selon le monde

  • vivant selon le prince de ce monde

  • fils de rébellion

  • vivant selon ma chair

  • enfants de colère

 

Dieu est donc pleinement justifié de me juger et de me condamner selon ce que je suis et ce que je fais.

 

Tout cela fait de moi un ‘coupable’ devant le Dieu trois fois saint.

 

Colossiens 1:21

Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres.

 

Oui mes pensées (ce qui ce passe a l’intérieur) et mes mauvaises œuvres (ce qui ce passe a l’extérieur) ont fait de moi :

  • un étranger

  • un ennemi de Dieu!

 

Par la régénération je reçois une nouvelle VIE de Dieu (comme nous avons vu dans notre dernière cession).

 

Mais par la JUSTIFICATION je reçois une nouvelle POSITION en Dieu.

 

La Justification est l’acte de Dieu par lequel il déclare JUSTE celui qui croit en Jésus-Christ.

 

George Eldon Ladd à écris (dans son livre ‘A theology of the N-T) que:

 

L’idée fondamentale dans la justification, c’est la déclaration de Dieu, le juste juge, que l’homme qui croit en Jésus-Christ est juste, bien qu’il soit pécheur, est considéré comme juste, parce que, en Jésus-Christ, il est entré dans une juste relation avec Dieu.

 

La Justification est une proclamation solennelle de Dieu.

 

Dieu déclare que je suis devenu quelque chose que je n’étais pas auparavant.

 

La Justification ne me rend PAS juste (c’est Jésus qui le fait).

 

Mais elle me déclare juste.

 

Un peu comme un juge peut déclarer une personne juste et toutes accusations contre elle sont rejetées!

 

Voici ce qui m’arrive quand je reçois la Justification.

 

1. Par la Justification je reçois la rémission de mes péchés.

 

Nous savons tous que la peine pour mes péchés, c’est la MORT : spirituelle, physique ainsi qu’éternelle.

 

Romains 5:12

C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...

 

Romains 6:23

Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Pour être sauvés il faut que cette peine, cette condamnation soit enlevée et uniquement Christ peut nous la soutirer!

 

Ésaïe 53:5,6

(5) Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

(6) Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous.

 

1 Pierre 2:24

lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

 

Comme Jésus Christ a porté en lui nos transgressions il a aussi porté notre peine qui venait avec!
 

Actes 13:38,39

(38) Sachez donc, hommes frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé,

(39) et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse.

 

C’est alors que le croyant, plaçant sa foi en Jésus Christ, est déclaré JUSTE.

 

Romains 3:23,24

(23) Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;

(24) et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

 

Étant donc racheté par Christ je reçois la Justification!

 

2. Par la justification je reçois la faveur de Dieu.

 

Comme pécheur j’avais perdu la faveur de Dieu. Le regard favorable de Dieu m’était détourné.

 

Ésaïe 59:1,2

(1) Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre.

(2) Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter.

 

Ce mur de séparation (les péchés en moi) non seulement détournais la face de Dieu mais m’apportait sa colère.

 

Jean 3:36

Celui qui croit au Fils à la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

 

Dieu pouvait dans sa grâce me pardonner et m’offrir la rédemption.

 

Il pouvait m’enlever cette condamnation qui reposait sur mes épaules.

 

Il pouvait aussi me déclarer juste devant Lui.

Et tout cela serait absolument merveilleux – mais il va encore plus loin que cela.

 

Il m’accorde sa faveur, son regard m’est maintenant favorable!

Il fait de moi non pas uniquement une personne qui est ‘correct’ avec lui.

 

Mais une personne qui est devenu son AMI!

 

Jean 15:14-16

(14) Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

(15) Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.

(16) Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

 

La Justification change:

  • le regard de Dieu envers moi

  • change sa disposition envers moi

  • change son attitude envers moi

  • change son cœur envers moi

 

La Justification est la restauration de ma relation envers Dieu.

 

3. Par la justification je reçois la justice même de Christ!

 

La justification ne rend pas MA justice acceptable ou agréable ou tolérable devant Dieu.

 

La Justification ne fait pas de MA justice une meilleur ou une bonne justice.

 

La Justification est L’IMPUTATION de la justice de Christ au croyant!

 

En d’autres mots Dieu place dans mon ‘compte de vie’ la justice de son Fils.

 

Paul comprenant cela applique cette notion envers son ami Onésime.

 

Il demande à Philémon de placer les dettes d’Onésime sur son compte personnel.

 

Philémon 1:17,18

(17) Si donc tu me tiens pour ton ami, reçois-le comme moi-même.

(18) Et s'il t'a fait quelque tort, ou s'il te doit quelque chose, mets-le sur mon compte.

 

La Justification place mes péchés (ma dette – mon tort) sur le compte de Jésus Christ!

 

Et quand cela est fait mon ‘compte de vie’ est nettoyé de toutes iniquités!

 

Paul parle du grand bonheur que cela apporte.

 

Romains 4:6-8

(6) De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres:

(7) Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts!

(8) Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché!

 

H.C. Thiessen écrit dans son live ‘Esquisse de Théologie Biblique’ :

 

La personne justifiée s’est donc fait pardonner ses péchés et remettre la peine de ses péchés; elle a également retrouvé la faveur de Dieu par l’imputation de la justice de Christ. Elle n’est pas encore juste en ELLE-MÊME…, mais elle est juste dans le sens légal.

 

Nous savons que la Justification n’est pas par les œuvres de la loi (Galates 3 :10, Jacques 2 :10).

 

Nous savons qu’elle nous est donné par la grâce de Dieu (Romains 3 :24;Tite 3 :7)

 

Nous savons aussi que c’est le sang de Christ qui nous purifie et apporte la justification (Romains 5 :9; Hébreux 9 :22)

Et que l’on peut uniquement se l’approprier par la foi en Jésus Christ comme Sauveur (Rom. 5 :1; 10 :10, Gal. 2 :16)

 

Mais quels sont les bénéfices pour le croyant de la Justification? Et bien en voici quelques-uns donc certains nous avons déjà mentionné.

 

1. Le premier bénéfice de la justification c’est qu’il n’y a plus de condamnation.

 

Nous avons reçu la rémission de TOUS nos péchés (passé, présent et à venir)!

 

2 Corinthiens 5:19

Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

 

Mes offenses ne sont point imputables car Jésus a payé pour cela à la croix!

 

Et maintenant qu’il n’y a plus de condamnation – il existe une paix entre Dieu et le croyant.

 

Éphésiens 2:14-17

(14) Car il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié

(15) ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,

(16) et de les réconcilier, l'un et l'autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l'inimitié.

(17) Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près;

 

Parfois le croyant ne ‘sent’ pas cette paix, ni cette justification c’est alors que sa foi doit prendre le dessus et revenir à ce que la Parole de Dieu dit!

 

Donc plus de condamnation pour le croyant!

 

2. Un deuxième bénéfice de la justification est la restauration de la faveur de Dieu.

 

Un peu comme un parent qui regarde son enfant avec un grand sourire et des yeux pétillant remplis d’amour.

 

Dieu me regarde maintenant ainsi.
 

Romains 5:1,2

(1) Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ,

(2) à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu.

 

Cette immense faveur nous apporte :

  • la paix avec Dieu

  • l’accès à Dieu

  • la grâce de Dieu

  • l’espérance de Dieu

  • et la gloire de Dieu

 

Donc je suis restauré comme le fils prodigue fut restauré auprès de son père (Luc 15).

 

3. Un troisième bénéfice de la justification est l’imputation de la justice de Christ.

 

Par la justification je suis ‘couvert’ de la justice parfaite et éternelle du Fils bénis!

 

Je revêts de nouveaux habits!

 

Apocalypse 19:7,8

(7) Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée,

(8) et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.

 

Le croyant est maintenant caché ‘en Christ’.

  • 1 Cor. 3 :1 (Enfants en Christ)

  • 1 Cor. 4 :10 (Sages en Christ)

  • 1 Cor. 15 :18 (Mort en Christ)

  • 1 Cor. 15 :22 (Revivront en Christ)

  • 2 Cor. 2 :14 (Triompheront en Christ)

  • 2 Cor. 5 :17 (Être en Christ)

  • 2 Cor. 12 :2 (Homme en Christ)

 

Christ ma donné sa justice et maintenant je suis en Lui!

 

4. Un quatrième bénéfice de la justification est l’héritage qui m’est donné.

 

Paul nous parle de notre nouveau statut légal devant Dieu – il a fait de nous ses héritiers.

 

Tite 3:5-7

(5) il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit,

(6) qu'il a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur,

(7) afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.

 

Pierre nous parle aussi de cet héritage :

 

1 Pierre 1:3-5

(3) Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts,

(4) pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux,

(5) à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps!

 

Par la justice de Christ je suis devenu un héritier de Dieu.

 

5. Un cinquième bénéfice de la justification est une vie juste.

 

La nouvelle vie qui est donnée pousse le croyant vers une vie sainte et juste devant Dieu.

 

La justification lui donne une nouvelle capacité spirituelle qu’il n’avait pas avant.

La Rédemption nous apporte de recevoir le Saint-Esprit qui nous donne :

  • une nouvelle vision

  • un nouvel entendement

  • un nouveau cœur

 

Et cette nouvelle vision, entendement ainsi que ce nouveau cœur nous donne d’aimer les choses de Dieu et de vouloir marcher dans ses voies.

 

Éphésiens 4 :1

Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée,

 

Col. 1 :10

pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu

 

Oui un désire de vie juste me pousse à lui être entièrement agréable.

 

6. Un sixième bénéfice de la justification est que je suis assuré d’être sauvé de la colère de Dieu à venir.

 

Nous savons qu’il existe un jour où la colère de Dieu envers tout ce qui est injustice sera manifesté.

 

Nous sommes avertis dans l’A-T ainsi que le N-T que Dieu réserve une journée pour le grand jugement.

 

Aucune personne ne pourra y échapper!

 

Sauf ceux qui ont reçu le pardon par la justification en Jésus Christ.

 

Hébreux 9 :27

Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement.

 

Le croyant est assuré de ne pas venir en jugement car Dieu la déclaré juste!

 

Romains 8:1

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

 

Hébreux 10:14

Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

 

Par la justice de Christ je suis assuré d’être sauvé de la colère de Dieu.

 

Bien-aimés que le Seigneur puisse être gardé précieux dans notre cœur et notre vie!

 

Que l’on puisse l’adorer dans notre cœur et notre vie !

 

Que l’on puisse le remercier profondément pour la justification trouvé en Jésus Christ.

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

06 – La sanctification

 

Nous allons passer un peu de temps pour regarder un autre bénéfice de la rédemption – ce que l’on appel la SANCTIFICATION.

 

La sanctification comme tous les autres bénéfices de la rédemption est donnée exclusivement aux rachetés.

 

Parmi les milliards de gens sur terre, un petit nombre – un reste – une infime partie on reçut la grâce et l’immense privilège d’être appelés enfants de Dieu.

 

Et le Père nous donne une nouvelle vie – il y a un nouveau chemin qui est tracé devant nous - pavé non pas d’or mais de sanctification.

 

La sanctification est le sentier qui nous rend de plus en plus à l’image du Fils bénis.

 

Il y a des malentendus à propos de la sanctification – des erreurs qui circulent qui doivent être exposés en voici deux.

 

1. La sanctification n’est pas le baptême du Saint-Esprit.

 

Le baptême du Saint-Esprit nous est donné l’instant que l’on croit vraiment en Jésus-Christ.

 

Nous sommes spirituellement plongés dans le "corps" de Jésus-Christ pour devenir une même plante avec lui. (Romains 6 :5)

 

Alors je deviens un membre à part entière de l’église universelle – la future épouse de Christ (1 Corinthiens12 :12,13)

 

C’est dès ce moment que l’Esprit Saint demeure en nous et nous guide, nous encourage, nous avertis, nous enseigne et ainsi de suite.

 

La sanctification est toutes autres choses comme nous allons constater plus tard.

 

2. La sanctification n’est pas le perfectionnisme.

 

Il y a eu des mouvements dans les siècles passés ou l’on enseignait qu’un croyant pouvait arriver au point ou il ne péchait plus!

 

Comme Christ était parfait – avec sa foi et ferveur en Lui – le croyant pouvait éradiquer le péché de sa vie!

 

Quel mensonge – la nature pécheresse demeure en nous et est active en nous jusqu'à la mort nous sépare !

 

En ce qui concerne Paul – le perfectionnisme – n’était pas quelque chose qu’il ait connu.

 

1 Timothée 1:15

C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.

 

Romains 7:18-21

(18) Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.

(19) Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.

(20) Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.

(21) Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.

 

La sanctification n’est pas l’éradication du péché, ni d’être un parfait Chrétien.

 

Dites simplement – la sanctification a deux facettes : une divine et l’autre humaine.

 

En ce qui concerne l’acte divin - Dieu nous SÉPARE du reste du monde.

 

Le mot sanctifier ou sanctification veut dire : séparation, mettre à par ou dédier.

Donc la sanctification est l’acte de Dieu qui nous sépare (du reste du monde) et nous dédie à lui-même.

 

Paul nous enseigne - qu'il existe des pots d’usage différents!

 

2 Timothée 2:20

Dans une grande maison, il n'y a pas seulement des vases d'or et d'argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d'honneur, et les autres sont d'un usage vil.

 

En nous sanctifiant (mettant à part) Dieu nous rend entièrement le sien et nous donne d’être utilisé pour sa gloire.

 

Romains 6:13

Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.

 

Nous devons noter que la sanctification et la sainteté sont intimement lié.

 

Dieu nous sépare du reste du monde non pas pour que nous continuions de vivre dans les ténèbres mais pour que nous devenions de plus en plus saints.

 

En réalité Dieu prend au sérieux notre sanctification!

 

Il apporte la délivrance pour que l’on puisse devenir saint.

 

Lévitique 11:45

Car je suis l'Éternel, qui vous ai fait monter du pays d'Égypte, pour être votre Dieu, et pour que vous soyez saints; car je suis saint.

 

Il n’existe aucune exception à la sainteté.

 

Lévitique 19:2

Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras: Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu.

 

Et finalement la sainteté est notre appel divin.

 

1 Pierre 1:15

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite,

 

De l’autre coté de la facette il y a l’aspect humain de la sanctification.

 

L’apôtre Pierre nous dit ceci :

 

1 Pierre 3:15,16

(15) Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous,

(16) et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion.

 

Chaque croyant a sa part à faire dans sa sanctification.

 

C’est à nous maintenant et avec toutes les nouvelles capacités que Dieu nous à donnés – de marché dans la lumière.

 

Nous avons reçu grâce à la Rédemption :

  • un nouveau cœur

  • un nouvel entendement

  • un nouvel esprit

  • une nouvelle vie

 

C’est à nous de mettre tout cela au profit de la gloire de Dieu.

 

Et Pierre dans 1 Pierre 3 :15,16 nous donne deux enseignements pour y arriver.

 

Donc pour tous ceux qui se demandent :

  • Comment ma vie peut être de plus en plus comme celle de Jésus?

  • Comment garder mon cœur de pécher si facilement?

  • Comment être plus saint sur terre?


En d’autres mots – comment être sanctifié – regardons ce que Pierre nous enseigne.

 

Premièrement il nous dit au verse 15 : Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur.

 

Je ne pourrais JAMAIS grandir dans le Seigneur et devenir un instrument de justice entre ses mains si premièrement Jésus n’est pas SANCTIFIÉ dans MON cœur.

 

Dieu veut que nous fassions pour son fils ce qu’il a fait pour nous!

 

Dieu nous à sanctifié – il nous a mis à part - il nous à séparé de tous les autres.

 

Nous sommes devenus uniques et très spéciale pour lui.

 

Deutéronome 32:10

Il l'a trouvé dans une contrée déserte, Dans une solitude aux effroyables hurlements; Il l'a entouré, il en a pris soin, Il l'a gardé comme la prunelle de son œil,

Zacharie 2:8

Car ainsi parle l'Éternel des armées: Après cela, viendra la gloire! Il m'a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés; Car celui qui vous touche - touche la prunelle de son œil.

 

Sanctifier Jésus dans ma vie c’est faire ce que le Père a fait pour moi – je dois donc :

  • garder Jésus dans mon cœur comme la prunelle de mon œil

  • protéger Jésus dans mon cœur aussi comme la prunelle de mon œil.

 

Garder et protéger Jésus en moi me fera marcher dans la sainteté et je serai vraiment MIS-À-PART (sanctifié) pour Dieu.

 

Deuxièmement pour avancer dans la sanctification Pierre nous dit :

 

(16) et ayant une bonne conscience

 

Comment puis-je marcher dans la sanctification si ma conscience est constamment mauvaise?

 

Si le Saint Esprit me parle, désire m’enseigner et me corriger – et je lui tourne constamment le dos en refusant de me repentir.

 

Comment puis-je marcher main dans la main avec mon Père céleste?

 

Comment puis-lui être agréable?

 

Comment peut-il être fier de moi en me regardant agir sur terre? Comme il la fait avec Job.

 

Job 1:8

L'Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal.

 

C’est impossible – je dois absolument garder une bonne conscience devant Dieu.

 

Paul nous enseigne la grande importance d’avoir une bonne conscience.

 

1 Timothée 1:18,19

(18) Le commandement que je t'adresse, Timothée, mon enfant, selon les prophéties faites précédemment à ton sujet, c'est que, d'après elles, tu combattes le bon combat,

(19) en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l'ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi.

 

2 Timothée 1:3

Je rends grâces à Dieu, que mes ancêtres ont servi, et que je sers avec une conscience pure, de ce que nuit et jour je me souviens continuellement de toi dans mes prières,

 

Il me semble qu’il existe qu’une seule façon de garder une bonne conscience, c’est de faire ce que Dieu me demande.

 

Mais comme il m’est IMPOSSIBLE de toujours le faire – Dieu dans sa grâce me donne une solution – lui demander tout simplement pardon.

 

1 Jean 1:8,9

(8) Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous.

(9) Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de TOUTE iniquité.

 

Et quand l’on demande pardon quelque chose de merveilleux nous arrive.

 

Hébreux 10:21,22

(21) et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu,

(22) approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure.

 

Dieu purifie nos consciences – c’est fini – c’est pardonné – c’est même oublier!

 

Hébreux 10:16-18

(16) Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:

(17) Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités.

(18) Or, là où il y a pardon des péchés, il n'y a plus d'offrande pour le péché.

 

Donc comment marché dans la sanctification :

  • garder et protéger Jésus dans mon cœur

  • garder une conscience pur devant Dieu

 

Il y a une question que je dois me poser – Quand est-ce que la sanctification commence?

  • Avant ou après mon baptême d’eau?

  • Une fois que je connais ma Bible?

  • Après quelques années de marche avec Dieu?


Quand-est-ce que Dieu me place à part pour sa gloire?

 

J’aimerai vous encourager et vous dire que votre sanctification – votre appel à devenir saint est intimement lié à votre nouvelle naissance.

 

L’instant que vous devenez un enfant de Dieu – le processus de la sanctification – ce grand bénéfice de la rédemption débute.

 

1 Corinthiens 6:11

Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu.

 

Lavés – sanctifiés – justifiés et cela par Jésus Christ et l’Esprit Saint!

 

Il n’existe AUCUN Chrétien qui n’est pas saint (donc sanctifié) et aucun saint qui n’est pas Chrétien!

 

On ne devient pas un SAINT comme cela est enseigné dans l’église Catholique Romaine.

 

Mais c’est plutôt la Rédemption qui nous donne de devenir un Saint ou une Sainte.

 

1 Corinthiens 1:2

à l'Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés (au passé) en Jésus-Christ, appelés à être saints, (notre appel – notre future) et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre.

 

Si la sanctification débute à notre salut – quand est-ce qu’elle se termine?

  • je suis un pasteur certainement ma sanctification est terminée!

  • ça fait trente ans que je suis Chrétien c’est sûr que ma sanctification est terminée!

  • je connais tellement ma Bible par cœur ma sanctification ça fait longtemps que c’est fini!

  • je suis présente à toutes les réunions de l’église ma sanctification est "full pleine"!


Aucunes de ces réponses sont véridiques.

 

En réalité ma sanctification va continuer pendant toute ma vie sur terre.

La sanctification est un PROCESSUS vivant en moi – parfois il avance (quand je marche dans l’Esprit) et parfois il recule (quand je marche dans la chair).

 

N’y a-t-il pas un combat dans chacune de nos vies entre :

  • le bien et le mal

  • les ténèbres et la lumière

  • la chair et l’esprit

  • ce que je veux faire et ce que je devrais faire

 

Galates 5:16,17

(16) Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.

(17) Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

 

Il y a cette bataille – personne ne peut le nier et seuls les hypocrites le font!

 

La sanctification, ont peut la sentir ‘travailler’ en nous.

 

J’aimerai terminer avec un mot d’encouragement. Dieu vous aime et il désire votre sanctification.

 

Dieu est bon et il ne veut pas vous laisser dans l’état de pécheur que vous étiez à votre Rédemption.

 

Imaginez être sans force devant vos péchés! Sans puissance de vous en débarrassez! Sans la capacité de changer quoi que ce soit!

 

Toujours esclave, enchaîné, emprisonné – sans espérance de s’en sortir!

 

La solution – c’est la sanctification!

 

Et la bonne nouvelle c’est que le Père, Fils et Saint-Esprit travail en faveur de votre sanctification.

 

Premièrement le Père travail pour notre sanctification :

 

Jean 17:17

Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité

 

Sa Parole nous sanctifie quand nous l’acceptons.

 

1 Thessaloniciens 5:23

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!

 

Sa paix nous sanctifie (esprit, âme et corps)

 

Deuxièmement le Fils aussi travail pour notre sanctification :

 

Hébreux 10:10

C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.

 

Son œuvre en nous et pour nous est faites une fois pour toutes!

 

Hébreux 13:12

C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.

 

La puissance de l’œuvre de sanctification et le sang même de Jésus!

 

Troisièmement le Saint-Esprit travail pour notre sanctification :

 

1 Pierre 1:1,2

(1) Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie,

(2) et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées!

 

Ici nous voyons la Trinité à l’œuvre pour vous :

  • sont élus selon la prescience de Dieu le Père

  • par la sanctification de l'Esprit

  • l'aspersion du sang de Jésus-Christ

 

2 Thessaloniciens 2:13

Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité.

 

Quel beau cadeau que Dieu nous a donné grâce à la Rédemption – nous sommes sanctifiés !

 

À nous maintenant de continuer notre marche vers notre cité céleste sur le chemin de la Sanctification.

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

07 – La liberté

 

 

Nous allons regarder un autre bénéfice de la Rédemption celui de la LIBERTÉ.

 

La liberté en Jésus Christ est certainement l’un des plus merveilleux bénéfices que le croyant reçoit.

 

Les enfants de Dieu sont maintenant devenus LIBRES et Jésus est le grand libérateur!

 

Jean 8:34-36

(34) En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.

(35) Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours.

(36) Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

 

La liberté est le fruit de la Rédemption, seuls les enfants de Dieu deviennent réellement libres.

 

La liberté est un héritage que nous recevons de ce coté de l’éternité.

 

Galates 4:7

Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

 

Non je ne suis plus esclave – je suis maintenant libre par la grâce de Dieu.

 

Cette liberté qui est en Christ est appelé ‘glorieuse’.

 

Romains 8:20,21

(20) Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise,

(21) avec l'espérance

qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.

 

La Bible nous enseigne que la nature attend patiemment d’être affranchis et libéré tout comme nous le sommes.

 

Regardons ensemble différentes facettes de cette liberté en Christ Jésus obtenu par la Rédemption.

 

1. La liberté en relation avec le péché.

 

Nous avons été libérer du péché – non pas que nous avons maintenant le ‘droit’ de péché – loin de là!

 

Car le péché est ce que Jésus est venu détruire dans notre vie!

 

Mais nous avons été libérés de la domination du péché dans notre vie.

 

Nous ne sommes plus esclave du péché comme nous l’étions autrefois.

 

En réalité nous avons été transférés du royaume de la loi au royaume de la grâce.

 

Jésus a détruit les chaînes qui nous gardaient esclave du péché.

 

Romains 6:14-18

(14) Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

(15) Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là!

(16) Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice?

(17) Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.

(18) Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.

 

Le péché n’aura point de pouvoir sur vous (14) – c’est ça la liberté de Christ.

 

Et maintenant nous avons été affranchis du péché (18) nous ne sommes plus redevables au péché.

 

Ce qui nous tenaient esclave était la loi mais elle a été pleinement accomplie par le Seigneur et maintenant c’est la grâce qui découle de son trône!

 

2. La liberté en relation avec la puissance de Satan

 

Satan est derrière l’esclavage au péché et souvent il utilise notre nature pécheresse pour accomplir ses désires en nous.

 

Il utilise la ruse et la déception comme arme.

 

Avec Ève il lui a menti à propos des motifs de Dieu

 

Avec Cain il a rempli son cœur de jalousie.

 

Avec Nemrod c’est l’idée de grandeur qui l’envahie.

 

Avec l’a femme de Lot c’est la curiosité qui la dominé.

 

Avec Sara c’était le manque de patience.

 

Avec Lot c’était l’attrait de la ‘Grande ville’ et tous ces vices.

 

Satan est puissant et il connaît nos ‘points faibles’. Mais gloire a Dieu ses enfants ont été libérés de sa puissance.

 

Colossiens 1:12-14

(12) Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière,

(13) qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,

(14) en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

 

Vous pouvez vous demander : ‘Si je suis libéré de la puissance de Satan pourquoi je continu a péché?’

 

La réponse est que maintenant c’est une question de choix et de volonté.

Avant j’étais OUBLIGÉ de péché, mais maintenant que je suis libre je retourne parfois boire à sa fontaine.

 

Romains 6:13

(13) Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.

 

Je pèche quand je livre mes membres au péché, comme un instrument d’iniquité.

 

C’est une décision – je livre mes membres.

 

Je ne pèche pas quand je me donne moi-même à Dieu, comme vivant de morts que j’étais!

 

Mais chaque jour la libération de la puissance de Satan est un fait réel – à moi d’en profiter!

 

3. La liberté en relation avec les traditions humaines.

 

La liberté en Christ nous affranchis des traditions familiales, sociales et religieuses.

 

Dans le temps de Christ, les Pharisiens plaçaient de lourds fardeaux de traditions sur les épaules des Juifs.

 

Ils avaient inventé un système religieux parallèle aux Saintes Écritures. Des centaines de ‘faits ceci’ ou ‘ne fait pas cela’.

 

Leur système appelé la ‘tradition des anciens’ étaient devenus plus important que la loi de Moise!

 

Jésus s’est toujours férocement opposé à cet enseignement.

 

Matthieu 15:1-9

(1) Alors des pharisiens et des scribes vinrent de Jérusalem auprès de Jésus, et dirent:

(2) Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas.

 (3) Il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition?

(4) Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.

(5) Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j'aurais pu t'assister est une offrande à Dieu, n'est pas tenu d'honorer son père ou sa mère.

(6) Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.

(7) Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit:

(8) Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi.

(9) C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes.

 

Encore aujourd’hui plusieurs sont sous l’esclavage des traditions qui emprisonne les gens dans un carcan religieux, familiale ou sociale.

 

Souvent sous la crainte d’une condamnation quelconque ou d’être ‘maudit’ on plie devant ces traditions.

 

Mais Christ apporte la libération et Paul en parle aux Colossiens.

 

Colossiens 2:8

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.

 

La philosophie, la tradition des hommes et les rudiments du monde font de nous une proie.

 

Le secours est quand l’on s’appuie sur Christ et sur Christ seul!

 

Paul donne des exemples de traditions et comment elles essaient de régner sur le croyant.

 

Colossiens 2:20-23

(20) Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:

(21) Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas!

(22) préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?

(23) Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.

 

Paul termine en disant que tout cela est sans mérite et contribue à la satisfaction de la chair.

 

Gloire à Dieu que la liberté en Christ m’affranchit des traditions humaines!

 

4. La liberté en relation avec ce que je mange.

 

Cela parait peut-être un peu bizarre mais Christ me libère des règles alimentaires imposées!

 

Souvenez-vous des ‘vendredi maigre’ quand vous étiez jeunes – pas le droit à la viande le vendredi.

 

Souvenez-vous du carême – 40 jours de jeûne en s’abstenant de certains aliments.

 

Pensez à toutes les lois alimentaires de l’Ancien Testament!

 

Encore aujourd’hui certaines églises dites Chrétiennes ne mangent pas ceci ou ne touchent à cela.

 

Mais je suis libéré de tout cela.

 

Je peux maintenant manger tout ce qui se trouve sans aucune crainte de péché!

 

Dans la vision de Pierre Dieu lui a manifesté que la dispensation de la loi était chose du passé et qu’il en était libéré!

 

Actes 10:11-15

(11) Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s'abaissait vers la terre,

(12) et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.

(13) Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange.

(14) Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de souillé ni d'impur.

(15) Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.

 

Paul nous dit que nous sommes libres mais que certains, à cause de leur conscience, sont encore aux prises avec des restrictions.

 

Romains 14:14

Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure.

 

J’ai reçu tellement de liberté en Jésus qu’elles sont trop nombreuses pour être énumérés.

 

Mais en voici quelques-unes :

  • liberté de participé au repas du Seigneur

  • liberté d’adorer Dieu convenablement

  • libéré d’une conscience lourde de péchés

  • liberté des superstitions humaines

  • liberté d’avoir accès à Dieu

  • liberté de la crainte de la mort

  • libre d’entrée dans le sanctuaire

  • libre de la condamnation du péché

 

Mais Frères et sœurs avec de telles libertés viens aussi une grande responsabilité que Paul décrit :

 

1 Corinthiens 8:9

Prenez garde, toutefois, que votre liberté ne devienne une pierre d'achoppement pour les faibles.

 

Oui je suis libre mais ma liberté de doit JAMAIS faire trébucher un autre.

 

Paul nous parle de ceci dans Romains 14:14-19

 

Romains 14:14-19

(14) Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure.

(15) Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l'amour: ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort.

(16) Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.

(17) Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.

(18) Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.

(19) Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle.

 

Remercions le Seigneur pour cette libération… (merci Seigneur de m’avoir libéré de…)

 

Et prenons garde de ne pas utiliser notre liberté quand elle blesse un autre.

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

08 – La prière

 

Nous continuons notre regard sur les bénéfices qu’apporte la Rédemption.

 

Plus que nous étudions plus que nous pouvons constater la profondeur des dons de Dieu en Jésus-Christ.

 

La Rédemption nous place dans une relation exceptionnelle – Dieu est devenu notre Père. Et maintenant nous avons le droit de nous approcher de lui pour lui parler!

 

Imaginez parler à celui qui a dit : ‘Que la lumière soit’ et elle fut! La Bible appelle cela prier Dieu.

 

Avant, Adam et Ève parlaient à Dieu comme nous nous parlons – simplement à haute voix!

 

Mais la communication avec Dieu a été brisée dans le jardin d’Éden quand le péché a mis une séparation entre Dieu et les hommes.

 

Et l’homme a été chassé de la présence du Dieu Tout Puissant.

 

Ce n’est que la Rédemption qui a redonné au pécheur de s’approcher librement de Dieu et de le prier.

 

Nous sommes même invités à nous approcher de Dieu et lui prier.

 

Pouvez-vous me nommer des gens qui ont prier et que Dieu a répondu dans la Bible?

 

La prière apporte des bénéfices innombrables – donc en voici quelques-uns.

 

1. Un premier bénéfice est que je peux en tout temps et toutes occasions m’approcher et parler à Dieu.

 

Pas besoin de rendez-vous, pas de liste d’attentes –Dieu est tout le temps là!

Hébreux 4 :16

Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

 

Il arrive parfois que l’on aimerait tellement parler à quelqu’un mais la distance, les moyens ou même la mort nous en empêche.

 

Pas avec Dieu. Je n’ai qu’à penser à Lui et Lui parler dans mon cœur ou à haute voix et c’est fait.

 

Pas d'interurbain, pas de tarifs exorbitants, même pas de faisceau d’horaire. Toujours proche et gratuit (payé par Jésus-Christ je devrais dire).

 

Aucune requête n’est trop petite, inusité ou enfantine.

 

Et Hébreux 4 :16 nous donne une des raisons pourquoi l’on doit prier – pour être secourus dans nos besoins!

 

Quel Dieu merveilleux que nous avons qui désire nos requêtes pour venir à notre délivrance !

 

2. Un deuxième bénéfice est que Dieu ne se tanne pas de nous entendre.

 

Parfois on peut être tanné d’entendre une personne. Tellement tanné que l’on ne l’écoute plus vraiment.

 

Bla-bla-bla, on pose le téléphone sur la table et l’on revient 10 minutes après et c’est encore bla-bla-bla.

 

On fait un ‘u-hum’ – Oh oui - une fois de temps en temps et on veut juste raccrocher! – "Chu pu capable"!

 

Quand sa sonne on regarde sur l’indicateur téléphonique et si c’est cette personne on ne répond pas – tellement qu’on veut rien savoir!

 

Pensez-vous que c’est comme cela avec Dieu? – Pas du tout, ont est encouragé par Jésus à persévérer dans nos prières.

 

 

Luc 18:1-7

(1) Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher.

(2) Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n'avait d'égard pour personne.

(3) Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse.

(4) Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne,

(5) néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.

(6) Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique.

(7) Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?

 

Oui, Dieu veut nous faire justice et il attend nos prières.

 

Le prophète Daniel priait 3 fois par jour et parfois Jésus passait des nuits entières à prier.

 

Non, Dieu ne se tanne pas de vous entendre à moins que cela soit de vaines répétitions.

 

Matthieu 6:7

En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.

 

Nous pouvons remercier le Seigneur qu’il ne se tanne pas d’entendre les prières de ses enfants.

 

3. Un troisième bénéfice de la prière c’est qu’elle enlève l’anxiété.

 

Souvent l’une des raisons pourquoi l’on prie est à cause d’une situation pénible qui nous rend ‘fou’.

 

Le stress nous habite et nous ronge – et il peut nous rendre parfois presque dysfonctionnel!

 

Pourtant Dieu nous donne sa solution – la prière!

 

Philippiens 4:6,7

(6) Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.

(7) Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

 

En parlant à Dieu en lui faisant connaître nos besoins - cela calme notre cœur et nous rattache à Lui.

 

Nos pensées sont maintenant tournées vers sa puissance et non plus vers les circonstances.

 

Remarquez que Paul nous dit ‘avec des actions de grâce’.

 

Notre attitude est tellement importante dans la prière.

 

Quand l’on prie et l’on place notre confiance en Dieu quelque chose d’inexplicable arrive – une paix incompréhensible nous envahis !

 

Mais si nous reprenons nos inquiétudes, il est normal que cette paix se dissipe.

 

La paix de Christ nous est donnée!

 

Jean 14:27

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point.

 

Par la prière Christ nous donne Sa paix – la paix qui surmonte tout obstacle.

 

Remercions le Seigneur que sa paix nous est donnée en prière.

 

4. La prière apporte le pardon de nos péchés.

 

Chaque croyant a son lot quotidien de péchés. Certains lui sont plus pesant et sensibles que d’autres.

 

Certains péchés peuvent même vraiment troubler notre conscience.

 

Et il ce trouve que l’unique façon d’avoir une conscience tranquille est de confesser son péché par la prière.

 

Quand ont se repent devant lui, Dieu nous promet de nous pardonnés

 

1 Jean 1:9

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

 

La prière purifie notre conscience et calme notre cœur.

 

Elle enlève ce fardeau, cette lourdeur dans notre cœur. Le souffle de Dieu rafraîchis notre âme et ses courants d’eau coulent une fois de plus en nous.

 

Gloire à Dieu que nous avons, par la prière, le moyen de rétablir notre relation avec Lui.

 

Gloire à Dieu que nous n’avons pas besoin de passer par une tierce personne.

 

La prière de repentance apporte le pardon quand elle est sincère.

5. Un cinquième bénéfice de la prière est que la prière ouvre les portes du ciel!

 

Quand je rentre chez moi, plus souvent qu’autrement, je fais face à une porte barrée – et je ne peux y entrer!

 

Mais j’ai un instrument qui ouvre cette porte sans aucun effort – une clé!

 

Grâce à cette clé je peux entrer dans la maison – mais sans cette clé je reste dehors.

 

La prière est un peu comme cette clé elle ouvre les portes du ciel!

 

C’est arrivé au roi Salomon quand il finit sa prière de dédicace du temple qu’il avait construit pour le Seigneur.

 

2 Chroniques 7:1-3

(1) Lorsque Salomon eut achevé de prier, le feu descendit du ciel et consuma l'holocauste et les sacrifices, et la gloire de l'Éternel remplit la maison.

(2) Les sacrificateurs ne pouvaient entrer dans la maison de l'Éternel, car la gloire de l'Éternel remplissait la maison de l'Éternel.

(3) Tous les enfants d'Israël virent descendre le feu et la gloire de l'Éternel sur la maison; ils s'inclinèrent le visage contre terre sur le pavé, se prosternèrent et louèrent l'Éternel, en disant: Car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours!

 

Sa prière a ouvert les cieux et la gloire de Dieu descendit sur son temple.

 

Les portes du ciel se sont ouvertes pour Schadrac, Méschac et Abed-Nego, les trois amis de Daniel.

 

Ils ont prié Dieu (Dan. 3 :17) avant d’être lancé dans la fournaise ardente.

 

Les portes se sont ouvertes et voici ce qui arriva.

 

Daniel 3:24-26

(26) Alors le roi Nebucadnetsar fut effrayé, et se leva précipitamment. Il prit la parole, et dit à ses conseillers: N'avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés? Ils répondirent au roi: Certainement, ô roi!

(27) Il reprit et dit: Eh bien, je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu, et qui n'ont point de mal; et la figure du quatrième ressemble à celle d'un fils des dieux.

(28) Ensuite Nebucadnetsar s'approcha de l'entrée de la fournaise ardente, et prenant la parole, il dit: Schadrac, Méschac et Abed-Nego, serviteurs du Dieu suprême, sortez et venez! Et Schadrac, Méschac et Abed-Nego sortirent du milieu du feu.

 

Dieu ouvra le ciel et envoya un ange parmi eux pour les protéger des flammes!

 

En plus le roi Nebucadnetsar a déclaré que l’Éternel était-le : Dieu suprême!

 

Que dire d’Élie quand il pria et les portes du ciel s’ouvrirent d’une façon si incroyable!

Quand il fuit le roi Achab et qu'il se rendit chez une veuve qui demeurait à Sarepta.

 

Son fils est devenu malade et il est écrit :

 

1 Rois 17:17

Après ces choses, le fils de la femme, maîtresse de la maison, devint malade, et sa maladie fut si violente qu'il ne resta plus en lui de respiration.

Voyant la désolation de la veuve, Élie se tourne vers Dieu en prière.

1 Rois 17:21

Et il s'étendit trois fois sur l'enfant, invoqua l'Éternel, et dit: Éternel, mon Dieu, je t'en prie, que l'âme de cet enfant revienne au-dedans de lui!

Élie voulait que les portes du ciel s’ouvrent d’une façon fulgurante – ramenez un mort à la vie!

1 Rois 17:22

L'Éternel écouta la voix d'Élie, et l'âme de l'enfant revint au-dedans de lui, et il fut rendu à la vie.

 

Les portes du ciel peuvent s'ouvrir et elles s’ouvrent grâce à la prière.

 

Croyez-vous que Dieu puisse encore ouvrir les portes du ciel pour vous?

 

Croyez-vous qu’il puisse répondre d’une façon sans équivoque une prière qui sort de l’ordinaire?

 

Quelqu’un peut-il me donné un témoignage d’une prière extraordinaire que Dieu lui a répondu? (moi et mon dos…)

 

6. Un dernier bénéfice de la prière c’est que l’on n’a pas besoin de savoir comment prier pour prier.

 

Parfois on entend des gens qui prient et c’est comme s'ils avaient appris personnellement des anges comment le faire.

Leurs prières sont tellement ‘belles’ que sans y penser vraiment l’on se compare et on découvre que l’on est bien loin de leur capacité de prier.

  • on n’a pas les bons sujets

  • on n’a pas les bons mots

  • on n’a pas les bonnes intonations

  • on n’a pas les bonnes phrases

 

Donc on se tait et en même temps :

  • on manque à notre appel de prier les uns pour les autres

  • on se prive de recevoir de Dieu

 

Une des beautés de la prière c’est que l’on n’a pas besoin d’être un ‘artiste’ de la prière!

 

On a juste besoin d’être soi-même.

 

Avec nos mots, nos phrases, nos idées, nos besoins, nos manquements, nos craintes, nos infirmités.

 

Dieu nous entend et il nous comprend.

 

Jésus dit de ne pas s’inquiété à propos de nos prières.

Matthieu 6:6-8

(6) Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

(7) En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.

(8) Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

 

Le Père sait déjà ce que vous avez besoin, donc pas de problèmes de communication.

 

Mais s’il arrive une circonstance ou la douleur vous empêche même de prier et que les mots ne sortent ni de votre bouche ni de votre cœur?

 

Encore une fois – pas de problèmes – Dieu a déjà la solution pour vous.

 

Romains 8:26,27

(26) De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;

(27) et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints.

 

Le Saint-Esprit, qui connaît tout de nous,  parle au Père à notre place.

 

Quel bénéfice de la Rédemption est la prière!

 

Il y aurait tellement d’autres choses à dire à propos de la prière – à nous d’utiliser ce grand bénéfice!

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

09 – L’élection et l’appel

 

Parmi les bénéfices de la Rédemption l’élection est un sujet qui apporte souvent la controverse en ce qui concerne où est situé au juste la volonté de Dieu et celle de l’homme.

 

J’aimerais pour débuter vous dire que personne ne peut donner une réponse exacte à l’élection et l’appel de Dieu et la part de l’homme là-dedans (si elle existe).

 

Augustin (354) enseigna que l’homme était totalement déchu et incapable spirituellement de se repentir au salut. Dieu doit donc intervenir personnellement et ‘lui ouvrir ses yeux spirituels’.

 

Son opposant Pélagius (354 aussi) enseigna que l’homme avait encore la capacité spirituelle de suivre Dieu et de faire sa volonté s’il le désirait, mais reconnaissait aussi que le salut était totalement par la grâce.

 

Cette controverse n’a jamais cessé de continuer à travers le temps et durant la Réforme elle fut une fois de plus mis au-devant.

 

Jean Calvin (1509) enseigna (comme Augustin) que l ‘homme était totalement déchus spirituellement et Jacob Arminius (1560) (tout comme Pélagius) enseigna que l’homme pouvait encore faire des choix moraux incluant « accepter le salut » offert par la grâce de Dieu.

 

Que l’on penche plus d’un coté que de l’autre, l’élection et l’appel de Dieu est bel et bien enseigné. Et sans l’appel de Dieu personne ne pourrait recevoir la Rédemption et ses bénéfices.

 

Mais c’est quoi au juste l’élection? L’élection est un acte de Dieu qui dans son plaisir souverain choisis parmi l’humanité pécheresse et condamné des personnes qui deviennent les récipients de sa grâce inconditionnelle et rédemptrice.

 

Certains disent que Dieu n’a pas le droit d’offrir sa grâce à certains et non à d’autres – mais est-ce vrai?

 

La question est donc : Dieu est-il Souverain en toutes choses même dans le processus du salut?

 

Dans la parabole des travailleurs du Vignoble il est clairement enseigné que Dieu dispose de sa grâce comme il le désire.

 

Matthieu 20:12-15

(12) et dirent: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.

(13) Il répondit à l'un d'eux: Mon ami, je ne te fais pas tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier.

(14) Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.

(15) Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux? Ou vois-tu de mauvais œil que je sois bon?

 

Paul nous enseigne que Dieu offre sa grâce à qui il le désire et cela sans aucun mérite de la part de l’homme.

 

Romains 9:18-23

(18) Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.

(19) Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté?

(20) O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé: Pourquoi m'as-tu fait ainsi?

(21) Le potier n'est-il pas maître de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur et un vase d'un usage vil?

(22) Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition,

(23) et s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire?

 

Le Psalmiste nous enseigne ceci :

 

Psaumes 115:1-3

(1) Non pas à nous, Éternel, non pas à nous, Mais à ton nom donne gloire, À cause de ta bonté, à cause de ta fidélité!

(2) Pourquoi les nations diraient-elles: Où donc est leur Dieu?

(3) Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu'il veut.

 

Oui Dieu est souverain en toutes choses et il a souvent exercé sa souveraineté en ce qui concerne les hommes.

 

Avec Adam et Ève – il les a souverainement chassés de sa présence.

 

Avec la tour de Babel – il a souverainement confondu les langues.

 

Avec Sodome et Gomorrhe – Il a souverainement détruit les habitants de ces villes.

 

Avec Noé – il a souverainement détruit toute chair qui avait un respire sauf pour les huit cachés dans l’arche.

 

Avec Abraham – il l’a souverainement choisi parmi tous les autres habitants de la terre pour devenir le Père de la foi.

 

Avec Israël – Dieu l'a souverainement choisi parmi tous les peuples de la terre pour devenir ‘son peuple’!

 

Avec Pharaon – il l'a souverainement détruit avec tous ses armés.

 

Dieu a souverainement chassé les sept nations qui étaient dans le pays de Canaan pour faire de la place aux Juifs.

 

Jésus a souverainement choisi ses apôtres parmi tous les hommes en Israël.

 

Il leur a même dit :

 

Jean 15:16-19

(16) Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

(17) Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

(18) Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï avant vous.

(19) Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.

 

Oui Dieu exerce sa souveraineté dans la vie des hommes et nous voyons que le Saint Esprit fait la même chose.

 

1 Corinthiens 12:11

Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

 

Peut importe comme cela fonctionne exactement – nous pouvons remercier Dieu pour sa décision favorable dans notre vie et notre élection.

 

Voici quelques faits concernant votre appel et élection.

 

 

1. Grâce à notre élection - Un jour nous serons tous rassemblés ensembles.

 

Un des buts de Dieu est que nous devenions un nouveau peuple – tous unis en Christ.

 

Marc 13:26,27

(26) Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire.

(27) Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus des quatre vents, de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel.

 

2. Grâce à notre élection – Dieu nous fera justice.

 

Un jour, le Seigneur rendra justice et exercera justice en notre faveur et pour sa gloire.

 

Luc 18:7,8

(7) Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?

(8) Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?

 

3. Grâce à notre élection – notre destiné repose en Dieu.

 

C’est réconfortant de savoir que nous pouvons nous reposer en Dieu et que toute notre destinée est assurée en Lui.

 

Actes 13:48

Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent.

 

4. Grâce à notre élection – le bon plaisir de Dieu est sur nous.

 

En d’autres mots les faveurs de Dieu reposent sur nous.

 

Éphésiens 1:5

nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté.

 

5. Grâce à notre élection – nous avons une vocation sainte.

 

Notre vocation nous donne une sainteté et aussi une raison inébranlable de vivre. Nous avons un appel une vocation placé devant nous.

 

2 Timothée 1:9

par la puissance de Dieu qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels.

 

Il y a tellement de bénéfices concernant notre élection et appel mais j’aimerai terminer en apportant quelques points importants pour solidifier notre foi.

 

1. Notre élection est éternelle.

 

Notre élection de débute pas au moment ou nous croyons et encore moins si nous persévérons parfaitement dans la sainteté.

 

Notre élection et appel fut décidé par Dieu AVANT la fondation du monde.

 

Éphésiens 1:4

En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui.

 

Cela n’a JAMAIS dépendu de nos propres capacités.

 

2. Notre élection est fondée sur la grâce de Dieu.

 

Nul ne peut ‘acheter’ ou ‘travailler pour’ ou ‘gagner’ une élection de Dieu.

 

Jean 1:9-13

(9) Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

(10) Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

(11) Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

(12) Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés

(13) non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

 

L’élection est fondée ni sur le sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme – MAIS DE DIEU.

 

3. Notre élection est inconditionnelle.

 

En d’autres mots, notre élection ne change pas si nous ne sommes pas assez ceci ou pas assez cela. Si une journée je suis ‘fort dans le Seigneur’ et l’autre je m’écroule.

 

Romains 9:11

car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et qu'ils n'eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d'élection de Dieu subsistât, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle,

 

4. Notre élection est complète et parfaite.

 

En d’autres termes nous ne pouvons rien rajouter à notre élection car notre appel en Christ est parfait!
 

Hébreux 10:10

C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.

 

Hébreux 10:14

Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

 

Nous pouvons donc nous reposer de tous nos œuvres – Christ a tout fait pour nous.

 

5. Notre élection est immuable et irrévocable.

 

Dieu ne se repent pas de ses choix et ne change pas d’idée comme un homme fait. Ce qu’il a dit arrivera.

 

Malachie 3:6

Car je suis l'Éternel, je ne change pas; Et vous, enfants de Jacob, vous n'avez pas été consumés.

 

Jacques 1:16,17

(16) Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés:

(17) toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

 

Notre appel ne changera jamais – n’ayez crainte!

 

6.  Notre appel est spécial.

 

Il est spécial dans le sens qu’il fait de nous un peuple spécial – qui est au-dessus de tout autre.

 

Il est aussi particulier car nous recevrons personnellement un nouveau nom de la part de Dieu.

 

1 Pierre 2:9,10

(9) Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,

(10) vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.

Apocalypse 2:17

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.

 

Que le Seigneur puisse toujours être bénit car les bénéfices de notre élection et l'appel surabonde sur nous.

 

retour vers le menu

 

LES BÉNÉFICES DE LA RÉDEMPTION

10 – Une nouvelle identité

 

Dans cette étude sur les bénéfices de la Rédemption nous allons regarder ensemble cette nouvelle identité qui est donnée au croyant.

 

Il arrive parfois qu’une personne obtienne une nouvelle identité à cause de son travail (ex. : GRC, Police, etc.…)

 

D’autres peuvent obtenir une nouvelle identité après qu’ils ont témoigné devant les tribunaux et leur vie est désormais en danger.

 

Certains immigrants ont changé d’identité (leurs noms) pour mieux s’intégré dans leur nouveau pays.

 

   De : Ré-val-ti-tof   Le-ri-bou-nit-ski-o-vitch

   A : Rénald Leroux

 

Quand nous devenons un enfant de Dieu, Paul enseigne que nous devenons quelque chose de totalement différent !

 

Dieu infuse en nous une nouvelle identité.

2 Corinthiens 5:17

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

 

Je suis devenu une nouvelle créature – vous êtes devenu des nouvelles créatures.

 

Cette nouvelle identité m’apporte d’immenses bénéfices dont la plupart du temps je n’ai aucune idée.

 

Dans son livre ‘Victoire sur les Ténèbres’ – Neil Anderson divise les bénéfices de cette nouvelle identité en trois secteurs différents.

  • Je suis accepté

  • Je suis en sécurité

  • Je suis important

 

Regardons ensemble les bénéfices de ma nouvelle identité.

 

Dans la section : Je suis accepté.

 

1. Je suis accepté  - Je suis un enfant de Dieu.

 

Jean 1:12

Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.

 

2. Je suis accepté  - Je suis un ami de Christ.

 

Jean 15:15

Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.

 

3. Je suis accepté  - Je suis justifié.

 

Romains 5:1

Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ,

 

4. Je suis accepté  - Je suis uni avec mon Seigneur.

 

1 Corinthiens 6:17

Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

 

5. Je suis accepté  - J’appartiens à Dieu.

 

1 Corinthiens 6:20

Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

 

 

6. Je suis accepté  - Je suis membre du corps de Christ.

 

1 Corinthiens 12:27

Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

 

7. Je suis accepté  - Je suis saint!

 

Éphésiens 1:1

Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, aux saints qui sont à Éphèse et aux fidèles en Jésus-Christ

 

8. Je suis accepté  - Je suis adopté par Dieu.

 

Éphésiens 1:5

nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté.

 

9. Je suis accepté  - J’ai un accès direct à Dieu.

 

Éphésiens 2:18

car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.

 

10. Je suis accepté  - J’ai tout pleinement en Christ.

 

Colossiens 2 :10

Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.

 

2. Dans la section : Je suis en sécurité.

 

1. Je suis en sécurité  - Je suis éternellement libre de toute condamnation.

 

Romains 8:1,2

(1) Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

(2) En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.


2. Je suis en sécurité  - Je suis assuré que toutes choses travail pour mon bien.
 

Romains 8:28

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

 

3. Je suis en sécurité  - Je ne peux être séparé de l’amour de Dieu.

 

Romains 8:35-39

(35) Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?

(36) selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

(37) Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

(38) Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, (8:39) ni les puissances,

(39) ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

4. Je suis en sécurité  - Je suis scellée par Dieu.

 

2 Corinthiens 1:21,22

(21) Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu,

(22) lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit.

 

5. Je suis en sécurité  - Je suis présentement ‘caché’ en Jésus Christ.

 

Colossiens 3:2,3

(2) Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

(3) Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

 

6. Je suis en sécurité  - Je suis confiant que Dieu terminera son travail en moi.

 

Philippiens 1:6

Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ.

 

7. Je suis en sécurité  - Je suis un citoyen des cieux.

 

Philippiens 3:20

Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ.

 

8. Je suis en sécurité  - L’Esprit de Dieu me donne confiance.

 

2 Timothée 1:7

Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse.

 

9. Je suis en sécurité  - Quand le besoin se fait sentir j’ai la grâce nécessaire de Dieu.

 

Hébreux 4:16

Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

 

10. Je suis en sécurité  - Le malin ne peut me toucher.

 

1 Jean 5:18

Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas.

 

3. Dans la section : Je suis important.

 

1. Je suis important -  Je suis le sel de la terre et la lumière du monde.

 

Matthieu 5:13-15

(13) Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

(14) Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;

(15) et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

 

2. Je suis important  - Je suis une branche attaché a Christ.

 

Jean 15:1,2

(1) Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.

(2) Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.

 

3. Je suis important  - Je suis un témoin personnel de Christ.

 

Actes 1:8

Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

 

4. Je suis important - Je suis le Temple de Dieu.

 

1 Corinthiens 3:16

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous?

 

5. Je suis important  - Je suis un ministre de la réconciliation.

 

2 Corinthiens 5:20

Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!

 

6. Je suis important  - Je suis co-ouvrier avec Dieu.

 

1 Corinthiens 3:9

Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.

 

7. Je suis important  - Je suis présentement assis avec Christ dans les cieux!

 

Éphésiens 2:6

il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.

 

8. Je suis important  - Je suis l’œuvre de Dieu.

 

Éphésiens 2:10

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.

 

9. Je suis important  - J’ai la liberté de m’approcher de Dieu.

 

Éphésiens 3:12

en qui nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance.

 

10. Je suis important  - Je peux faire toutes choses par Christ.

 

Philippiens 4 :13

Je puis tout par celui qui me fortifie.

 

Nous avons encore une nouvelle raison pour glorifier le Seigneur – nous avons reçu une nouvelle identité en Jésus.

 

Quelle grâce – quels bénéfices spirituels!!!

 

retour vers le menu